Rétablissons l’ancienne alliance des Nations Celtes

7029169_f1024

La division étant le meilleur des alcools chez les Bretons, certains se saoulent encore avec des mots comme « Marine est jacobine ». La belle affaire! Ils sont tous jacobins. Alors autant choisir son camp et lutter ensuite contre le jacobinisme.

L’aggravation de l’invasion migratoire doit entraîner une coopération entre les nationaliste français et nationalistes bretons. Que servirait l autonomie ou l’indépendance d’une Bretagne ouverte aux quatre vents extra-européens ? La Bretagne ne serait peut être plus française mais à moyen terme elle ne serait même plus européenne. Pour nous, sans grand enthousiasme, mais fermement, nous voterons pour Gilles Penelle (FN) parce qu’il est le seul à avoir évoqué la menace que faisait peser la récente vague invasive sur l’identité bretonne. On me rétorquera que c’est là de l’électoralisme de la part de Monsieur Pénelle. Peu m’importe, ce n’est pas à moi, mais à lui de s’arranger avec ses possibles contradictions. Bertrand Deléon a choisi de ne pas évoquer la question identitaire, qui passe forcément par une critique radicale des invasions migratoires et du Grand Remplacement (de population) en Bretagne. Encore une fois, et pardon de me répéter, que vaut une indépendance bretonne, si elle ne s’accompagne pas d’un changement radical de société en Bretagne, d’une révolution nationale si on veut. Je n’ai pas entendu la voix de Monsieur Deléon lors de l’affaire de Sérent. Il faut raisonner dialectiquement : l’alliance des nationaux français et européen est une urgence car la menace présente n’est pas le jacobinisme mais l’invasion migratoire extra européenne.
La Bretagne envahie d’émigrés ne sera pas la Bretagne, mais une colonie, une fois de plus. Il faut rétablir l’ancienne alliance des nations Celtes et partir à la reconquête de l’Europe. C’est ambitieux ? Oui, mais vivre en dhimmis colonisés n’est pas une option.

About admin