L'ultimatum des Bonnets rouge vient d'expirer…

L'ultimatum des Bonnets rouge vient d'expirer…

par l'abbé Guillaume de Tanoüarn
Ils avaient donné au Gouvernement jusqu'à midi, aujourd'hui.

Les Bonnets rouges m'intéressent beaucoup. Je suis Breton, je sais. Mais il faut bien le reconnaître : ce mouvement est unique; Ce n'est pas un hasard si nos Bretons ont adopté un emblème de jacqueries monarchiques, un emblème antérieur à la Révolution française, le bonnet rouge, non phrygien. C'est, à ma connaissance, la première fois depuis 1789, que le peuple conteste un impôt dans son principe (sans se contenter de "suspension ou d'exemption partielle). Ce faisant, il conteste donc… l'Etat républicain. Le peuple a déjà contesté des licenciements ou organisé des grèves pour obtenir de meilleurs salaires. Le socialiste Clemenceau, en 1906, faisait tirer à balles réelles sur les grévistes. Mais depuis 1789, le peuple n'avait pas contesté l'impôt. Non pas parce que cet impôt aurait été moins cher après la Révolution : au contraire. Mais on avait démontré au peuple que l'impôt… c'était pour lui en fin de compte. Il aurait eu mauvais goût à se révolter. Aujourd'hui, ce sentiment n'est plus partagé : l'impôt, c'est pour les autres, alors… y'en a marre !

Autre chose est de mettre en cause la démocratie, en expliquant que la vraie démocratie est vertueuse (Cahuzac). Autre chose est de mettre en cause les élites mondialisées, en estimant que ces élites n'en sont pas (DSK). Et autre chose encore de s'interroger sur l'Etat lui-même et sur son droit à promulguer de nouveaux impôts ou à augmenter drastiquement les impôt existants. Il n'y a qu'en Grèce que l'on a vu ça. Et nos Bretons ont la tête un peu plus dure que les Grecs. Alors il est bien possible que l'on noie la révolte sous les subventions. Mais la crise est là : où trouver l'argent ? Et puis, qu'est-ce que ça va donner dans les urnes ?

Il me semble que l'Etat qui, par Préfecture de police interposée, ment aux Français sur les chiffres de la manif pour tous en les divisant par trois, l'Etat qui refuse la clause de conscience aux maires en désaccord avec le mariage homosexuel, c'est le même Etat qui doit faire face à ceux qui contestent l'ecotaxe Et tout cela sur fond de crise économique persistante. Les crises risquent de converger, les critiques de confluer. – Ce n'est pas nouveau ? – Il y a une nouveauté : c'est l'Etat républicain représenté actuellement par M. Hollande qui est mis en cause. 2014, année politique.

source : http://ab2t.blogspot.fr/2013/11/lultimatum-des-bonnets-rouge-vient.html

About gorm