" BRETAGNE, NOUS AVONS FOI EN TOI ! "


""

Manifeste pour une plateforme électorale bretonne

Le 6 mai prochain, la France aura un nouveau président de la République. Si les votes confirment les sondages, l'élection de François Hollande pourrait également donner au Parti socialiste la majorité législative. Cela aurait pour résultat que, pour la première fois depuis l'instauration de la Ve République, un seul parti contrôlerait tous les niveaux des institutions politiques françaises, qu'ils soient locaux, départementaux, régionaux ou nationaux. En Bretagne, le PS dirige la région, quatre des cinq départements et les principales villes.

L'idéologie mondialiste de ce parti entrainera pour la France et la Bretagne l'aggravation de la politique suivie depuis trente ans par l'oligarchie au pouvoir. Il maintiendra l'ouverture totale de nos frontières aux capitaux, aux biens et aux services ainsi qu'à l'immigration avec ses corollaires : abandon de notre souveraineté, endettement, insécurité sociale €¦

De plus, quand les trois principales fédérations du PS (Bouches-du-Rhône, Nord, Hérault) sont au cÅ“ur de scandales financiers depuis des années sans réaction concrète des secrétaires nationaux successifs (François Hollande, Martine Aubry) , on peut craindre que l'État soit lui aussi la proie de douteuses compromissions.

Les Bretons doivent être conscients qu'il ne faut rien attendre du PS pour sa réunification et son autonomie avec un J.-M. Ayrault dans le futur gouvernement, voire à sa tête.

Cette élection a démontré que les vieux démons de la France sont bien vivants. C'est pour cela que des acteurs de la vie politique et de la société bretonne se sont réunis pour proposer une démarche visant à construire notre avenir de nos propres mains. Il s'agit d'abord de sortir du jacobinisme pour permettre à la Bretagne et aux autres régions de maîtriser leur destin. En effet, la meilleure réponse à l'uniformisation mondialiste est la construction d'une Europe unie et forte à partir des petites patries régionales enracinées. Il faut penser globalement mais agir localement.

Cette ambition se concrétisera par la présentation de candidats aux législatives des 10 et 16 juin prochains dans plusieurs circonscriptions des cinq départements bretons, première étape d'un engagement qui doit permettre à notre Bretagne d'être autonome, forte et unie.

Ces candidats se retrouvent dans une plateforme de 10 propositions :

1 °) Le retour de la Loire-Atlantique dans sa province historique, la Bretagne, est une priorité. Cette unité lui donnera une place cruciale en France et dans l'Europe des régions.

La consultation par référendum des habitants des cinq départements concernés doit être réalisée sans délai. D'une façon plus générale, il convient de mettre en place la procédure du référendum d'initiative populaire à l'échelon national, régional et local. Le pouvoir doit être rendu au peuple, qui doit être libre de se prononcer sur les questions qui engagent son avenir.

2 °) Le renforcement de l'identité culturelle bretonne par la valorisation de sa langue, de son patrimoine (monuments et paysages), de son histoire et de ses fêtes. Le projet en cours de réalisation de la " Vallée des Saints " sera l'un des phares dans cette action. Cela favorisera l'emploi et l'économie par le développement des activités touristiques.

3 °) l'autonomie de l'enseignement et la ratification de la charte des langues régionales permettront de généraliser progressivement le bilinguisme et d'introduire l'histoire et la culture bretonnes dans les programmes.

4 °) Le soutien à la production et la consommation locales, source de travail pour les Bretons. Les appels d'offres publics devront être réservés aux entreprises locales et des sanctions appliquées aux collectivités qui privilégient l'importation (exemple du granit chinois à Rennes et Séné).

5 °) La priorité donnée à l'embauche aux habitants nés ou résidant depuis au moins dix ans dans la région, sur le modèle suisse.

6 °) Le renforcement du maillage du réseau routier et ferroviaire pour que toutes les communes soient facilement accessibles et que la population rurale puisse s'y maintenir au lieu d'investir dans un aéroport à ND des Landes ou dans une ligne TGV dont les inconvénients l'emportent sur les bénéfices.

7 °) Le maintien d'une agriculture efficace mais respectueuse des paysages, des sols, de la santé des paysans et des consommateurs en soutenant l'élevage extensif. C'est aussi une condition pour un bon équilibre des populations sur tout le territoire. Interdire les batteries de cages, l'abattage sans étourdissement préalable. Assurer la traçabilité des productions. Cela renforcera l'industrie agroalimentaire et celle du machinisme agricole.

8 °) La mise en Å“uvre de la rénovation et de l'isolation de l'habitat ancien avec l'objectif de réduire le coût du logement dans le budget familial et de permettre aux jeunes de se loger. Cela renforcera les activités des entreprises du bâtiment et des énergies renouvelables. Cela participera au maintien des populations rurales et réduira l'urbanisation et la densification des côtes.

9 °) La modification de la fiscalité pour permettre à la région de financer sa politique sans dépendre du bon vouloir de l État français.

10 °) La sécurité publique devra être renforcée pour être assurée en tous lieux. Contrairement à la politique pénale actuelle orientée en particulier contre les automobilistes, la priorité sera donn&eaceacute;e à la lutte contre les agressions, le trafic de stupéfiants et les cambriolages.

Chaque Breton qui désirerait défendre cette plateforme lors des échéances électorales à venir peut dès à présent prendre contact avec ses instigateurs afin de défendre ces propositions les 10 et 17 juin prochain.

Sur cette base de plateforme, nous participerons à toutes les élections à venir, nationales et locales, pour créer une véritable dynamique bretonne ouverte à tous car nous avons foi dans la Bretagne et voulons préparer le retour symbolique du roi Arthur.

Premiers signataires de la plateforme (liste mise à jour au 23 avril 2012)

Jeune Bretagne, les Identitaires bretons €“ EuroBreizh €“ Ti-Breizh, la maison de l'identité bretonne €“ Kreiz Breizh Solidarité – Breizh 2004

Pour tout contact, vous pouvez nous joindre par mail à : plateforme.bretagne2012@gmail.com ou par téléphone au 06-01-06-08-58

About gorm