Le localisme relie les hommes à leur territoire

.

""

L'Assemblée Générale de notre association BREIZH 2004, le 17 juillet 2010, a réaffirmé notre engagement fédéraliste et localiste, et mis en Å“uvre le projet "Partagez un jardin en ville" dont nous avions annoncé le lancement le 6 décembre 2009.

Ce projet vise à rapprocher les hommes de leur territoire, de leur culture, de leur histoire, en renforçant l'autonomie et l'économie familiale et locale.

Ce rapprochement est en voie de se réaliser à Keredol, quartier de Tregastel, entre les familles du quartier, et se concrétise par l'exploitation familiale partagée d'un jardin de 1300 m2 au lieu dit "Al Liorz Braz".

Nous souhaitons que le lien se fasse entre l'Amicale Laïque, l'école de Picherel et Breizh 2004.

Un deuxième rapprochement avec la commune est souhaitable, en ce sens que la commune et les familles sont les deux seuls acteurs qui ont en commun le territoire en tant qu'il est directement à l'origine de leur existence. Elus et familles doivent s'allier pour le développement du territoire, se mettre d'accord sur des projets partagés, définissant un certain nombre de principes génériques, les questions de biodiversité et de développement territorial, voire d'approvisionnement alimentaire micro-local.

Cette initiative introduit un autre rapprochement à opérer entre deux espaces souvent perçus comme antagonistes en terme d'usages : la ville et la campagne. Il peut se concrétiser au cÅ“ur même de nos villes. Le jardins dits " partagés " ou jardins ouvriers participent indéniablement d'une réapropriation collective de la ville, de sa transformation en espaces de partage où l'enracinement social, culturel, générationnel des individus qui s'y côtoient fait écho à la diversité des plantes qui y poussent.

Ville et campagne peuvent nourrir une relation de client à fournisseur en réintroduisant un peu plus de localisme dans l'approvisionnement en denrées alimentaires. Le développement des circuits courts est le mieux à même de reconquérir la confiance des citadins envers le monde agricole et de soustraire à la pression foncière les espaces agricoles lorsque l'agriculture n'est plus en mesure de résister seule et que son maintien répond à un objectif d'intérêt général.

Plus globalement, c'est un pacte territorial qu'il s'agit d'organiser entre ville et campagne.

Pour BREIZH 2004
Le Président

Claude GUILLEMAIN

""

44, rue Léon Durocher

22730 TREGASTEL

breizh.2004@ gmail.com

http://www.breizh- 2004.org


Fondé en 2004, BREIZH 2004 a pour mission de soutenir et de diffuser des recherches et des textes d'opinion sur des sujets touchant le développement de la Bretagne en Europe. Lieu d'échanges, de concertation et de débats entre les groupes et les individus qui réfléchissent et agissent pour bâtir la Bretagne, BREIZH 2004 se situe au carrefour de l'observation et de l'action. Il a pour but de susciter la réflexion sur les enjeux d'actualité qui concernent la Bretagne et l'Europe. BREIZH 2004 défend le concept de fédéralisme intégral, de fédéralisme fiscal et de localisme dans le cadre des institutions et dans le cadre de la société.

About gorm