Qu'est ce qu'un territoire?

Réponse à l'article de Jean-Yves Quiger, publié par l'Agence Bretagne Presse le 11/06/10

http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=18624

Qu'est ce qu'un territoire?

Une certaine étendue de terrain qui dépend d'une province, d'une ville, seigneurie, justice, ou paroisse.

Quelques – uns tirent l'étymologie de ce mot a terrendo, parce que le magistrat a dans son territoire jus terrendi.

Mais l'étymologie la plus naturelle, est que l'on dit territorium de terrâ, parce qu'en effet la question de la souveraineté des communautés civiques sur les territoires est une question de terres. La détermination de la condition et de l'occupation des terres et la nature universelle des principes juridiques romains a parfaitement exprimée par la définition que donne Pomponius du territoire et des frontières : territorium est universitas agrorum intra fines cuiusque civitatis (Digeste, l, 16, 239, 8).

Le territoire d'un lieu est souvent différent du ressort: car le territoire désigne le pays, et le ressort désigne la justice à laquelle ce lieu ressortit, soit directement, ou par appel; ainsi un lieu peut être du territoire de Bourgogne, et être du ressort du baillage de Mâcon.

L'enclave est aussi différent du territoire; en effet, celui – ci est l'étendue du terrain, et l'enclave est l'enceinte qui forme la circonscription de ce terrain.

Immanquablement, le territoire nous relie à l'état.

Qu'est-ce que l'état ?

Pour le philosophe Hobbes l'Homme doit sortir de son état naturel pour préserver sa vie, sa propriété ainsi que ses libertés. Il doit alors devenir citoyen d'un État, qui celui-ci doit son existence à l'évolution d'un système de pouvoir, passé d'un pouvoir personnel à un pouvoir institutionnalisé. L'État est une collectivité naturelle, c'est à dire une circonscription administrative ayant une personnalité morale, composée d'une population vivant sur un territoire et soumis à un pouvoir organisé doté d'un statut légal qui assure son indépendance. Dans la perspective d'un état fédéral, l'état serait également une collectivité à part entière, constitué d'une population vivant sur un territoire et organisé par un gouvernement effectif.

Jean Yves Quiger, éprouve un malin plaisir à alterner propos outranciers et interminables évocations érudites.

Dans cette terre bretonne, dans cette terre du clientélisme socialisant, où la plupart des élus ne brillent ni par leur charisme ni par leur vision, Jean Yves Quiger s'est bien gardé dans son pamphlet, de faire un vrai bilan de la réforme territoriale en cours, perçue positivement par une majorité de citoyens.

Le répertoire quigerien trop souvent stigmatise, s'arroge l'expertise, alors que le registre intercommunal ou régional imposerait la concertation. Pourquoi ne parvient-il pas à faire la synthèse d'intérêts contradictoires?

Pour BREIZH 2004
Le Président

Claude GUILLEMAIN

""

44, rue Léon Durocher

22730 TREGASTEL

http://www.breizh- 2004.org


Fondé en 2004, BREIZH 2004 a pour mission de soutenir et de diffuser des recherches et des textes d'opinion sur des sujets touchant le développement de la Bretagne en Europe. Lieu d'échanges, de concertation et de débats entre les groupes et les individus qui réfléchissent et agissent pour bâtir la Bretagne, BREIZH 2004 se situe au carrefour de l'observation et de l'action. Il a pour but de susciter la réflexion sur les enjeux d'actualité qui concernent la Bretagne et l'Europe. BREIZH 2004 défend le concept de fédéralisme intégral, de fédéralisme fiscal et de localisme dans le cadre des institutions et dans le cadre de la société.

About gorm