Loire-Atlantique. Les pro-rattachement à la Bretagne en appellent à Sarkozy

La réforme territoriale impulsée depuis la création du comité Balladur continue d'agiter les partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne administrative. Ils appellent aujourd'hui à "un geste fort" du président Sarkozy.

> "Bretagne réunie". Et si Balladur était pour ? (20 février 2009)

""

"Nous attendons un geste fort de Nicolas Sarkozy en faveur du rattachement de Loire-Atlantique à la région Bretagne avant les élections régionales" de mars, a déclaré cet après-midi Ronan Le Flécher, de l'association Bretagne Réunie, lors d'une conférence de presse donnée dans un restaurant breton de Paris.

"Le processus semble maintenant irréversible, estime-t-il. Mais il faut transformer l'essai." Ce nouvel appel des partisans de la réunification bretonne intervient avant la présentation en octobre d'un premier projet de loi sur la réforme territoriale devant le conseil des ministres.

Crainte que la recomposition des régions ne "passe au second plan"

Ce texte fait suite au rapport initial du comité Balladur qui préconisait une réduction des régions métropolitaines de 22 à 15. "Nous avons peur que la recomposition des régions passe au second plan de la réforme territoriale, derrière le mode de scrutin", relève Ronan Le Flécher.

Créée en 1980, "Bretagne réunie" assure fédérer 48 associations, en plus de ses 1.100 adhérents individuels. Elle est favorable à une recomposition administrative du nord-ouest de la France par, notamment, la recréation d'une Bretagne historique à cinq départements (Finistère, Côtes-d'Armor, Morbihan, Ille-et-Vilaine et donc Loire-atlantique), et d'une grande région Val-de-Loire incluant Mayenne, Sarthe et Maine-et-Loire.

"De nombreuses conséquences économiques positives"

Bretagne Réunie qualifie la région Pays-de-la-Loire d'artificielle". Dans les propositions de l'association, cette entité administrative disparaîtrait, la Vendée étant rattachée à Poitou-Charentes.

"Il ne faut pas limiter la Bretagne à son folklore", souligne Paul Loret, autre animateur de Bretagne Réunie. Selon lui, la réunification de la Bretagne aurait de nombreuses conséquences économiques positives.

Un cortège de voitures entre Nantes et Rennes le 3 octobre

L'association prévoit de mettre en place le 3 octobre un cortège de voitures entre Rennes et Nantes. Objectif : "Montrer qu'il n'y a aucune voie ferroviaire digne de ce nom entre Nantes et un certain nombre de villes bretonnes, comme Quimper".

Le chanteur Alan Stivell pense que "créer une grande Bretagne génèrerait une dynamique énorme". "La Loire-Atlantique parlait breton au XXe siècle", la langue bretonne n'ayant "disparu que sous les contraintes de l'enseignement", note-t-il.

Source http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/loire-atlantique-les-pro-rattachement-a-la-bretagne-en-appellent-a-sarkozy-29-09-2009-573852.php

About gorm