Remerciements à Nelly Maes

Merci Nelly, d'avoir soutenu les Bretons de Bruxelles et d'avoir ainsi permis la création du RBE, Réseau des Bretons de l'Etranger, et de BREIZH 2004, Mouvement fédéraliste breton et européen.

""

Voici ce qu'écrivait Nelly à notre intention:

Le temps d'une immigration bretonne vers Paris, immigration de pauvre gens, souvent vécue douloureusement est bien révolu. Ceux-là quittaient un pays ruiné et méprisé par un pouvoir lointain et souvent injuste. Leur rôle dans ce lieu de pouvoir était négligeable, simple force de travail bon marché, vivant et survivant au prix de l'oubli de soi et de son pays.

Désormais, la donne a changé. Les Bretons de Bruxelles viennent d'un pays riche, et cette diaspora est une diaspora d'entrepreneurs, le dynamisme de la jeune Union des Bretons de Belgique est là pour en témoigner. Décidés à travailler pour leur pays, dans ce nouveau centre de pouvoir qu'est Bruxelles, c'est cette fois un rôle d'ambassadeurs, un rôle actif, chacun à son niveau et dans son secteur, qu'ils peuvent désormais assumer. Fiers de l'avenir qu'ils construisent pour la Bretagne, conscients de leur passé, éloignés des carcans et des tabous politiques ou idéologiques d'un Etat qui n'a jamais vraiment compris ou pris en compte leur spécificité, les Bretons de cet annuaire s'engagent à mettre en valeur leur pays, tant au plan
économique qu'intellectuel auprès de leurs amis européens.

Ils s'engagent à mettre en place un lien actif entre les Bretons de Bretagne, de Clisson à Brest, et ceux dit de l'"extérieur". A renforcer les liens avec les 5 millions de Bretons du monde. La Bretagne pour eux, n'est pas un mot creux ou la nostalgie d'un lieu de vacances : c'est un lieu de solidarité, de solidarité sociale, économique, intellectuelle, entre Bretons sûrs de ce qu'ils sont et de ce qu'ils ne veulent plus jamais être.

Leur chance, peut-être, est également d'être à Bruxelles, au cÅ“ur ou autour des institutions européennes, à la fois tribune et enjeu pour la Bretagne.
L'occasion d'échanger avec l'Europe entière ses vues, ses idées, d'apprendre à connaître d'autres formes d'Etat, d'autres formes de démocratie. Vivant dans une ville bilingue, dans un Etat fédéral, remettant souvent son rôle et sa structure en question, ces Bretons ont la pensée libre.

Mais c'est également une chance pour l'Europe que de vous avoir parmi nous.

La vivacité de ses cultures et de ses langues millénaires enrichiront le projet européen.

Car l'Europe c'est d'abord ses gens, son bouillonnement culturel et intellectuel, sa diversité.

La présence au coeur de l'Europe d'associations comme la vôtre contribuera aux échanges, à l'enrichissement mutuel, bref, au développement du modèle de société qui est le nôtre.

L'aide qu'ils peuvent apporter pour cette Bretagne que je connais et que j'aime, est cruciale. Je souhaite à cet annuaire la diffusion la plus grande, et à l'Union des Bretons de Belgique de continuer à se développer et à jouer le rôle moteur qu'elle a désormais dans la reconstruction de leur pays.

Mevr. Nelly MAES
Député au Parlement Européen

Vice-Président du Groupe Verts /Alliance Libre Européenne

About gorm