L'argumentaire fédéraliste doit laisser tomber l'exigence nationaliste

Le nouvel argumentaire fédéraliste doit travailler non seulement à la lutte contre le projet souverainiste des gaullistes, Le Penistes et autres socialistes nationalistes, mais chercher aussi à déconstruire les bases qui permettent à ce qu'il est convenu d'appeler l'identité nationale française de continuer d'exister.

Les nouveaux fédéralistes récusent l'héritage d'un fédéralisme nationaliste d'abord centré sur les intérêts français et ne cherchent plus d'aucune manière à mener la bataille pour l'identité française.

C'est à peine si on en reconnaît l'existence, dans une France vouée au multiculturalisme.

Les acteurs politiques français auraient avantage à mieux comprendre le nouvel espace politique qui se met en place en Europe depuis 50 ans afin d'y formuler le mieux possible les intérêts fondamentaux des régions d'Europe et des peuples qui constiteuent le tissu humain de ces régions.

Claude Guillemain
BREIZH 2004
http://www.breizh-2004.org

Fondé en 2004, BREIZH 2004 a pour mission de soutenir et de diffuser des recherches et des textes d'opinion sur des sujets touchant le développement de la Bretagne en Europe. Lieu d'échanges, de concertation et de débats entre les groupes et les individus qui réfléchissent et agissent pour bâtir la Bretagne, BREIZH 2004 se situe au carrefour de l'observation et de l'action. Il a pour but de susciter la réflexion sur les enjeux d'actualité qui concernent la Bretagne et l'Europe.

About gorm